Témoignage de Maude Leclerc

Pourquoi je suis devenue membre

J’ai adhéré à l’Association des archivistes du Québec à la fin de mes études archivistiques. Je souhaitais apprendre à mieux connaître mon milieu, me bâtir un réseau de collègues et participer à des formations pour me perfectionner. Je trouve important d’être membre de mon Association et de faire partie de ce grand réseau de professionnels.

Lorsque j’ai quitté ma région natale pour débuter un nouvel emploi dans le domaine des archives, c’est l’AAQ qui m’a permis de me forger un réseau de contacts aussi rapidement et c’est ce qui m’a donné le goût, par la suite, de m’impliquer.

Contribution dans les comités

En date d’aujourd’hui, j’ai été Présidente de deux Congrès de l’AAQ, administratrice puis Directrice de la région Nord. Maintenant, j’aide les membres de la région à bâtir leur propre réseau, à partager leurs connaissances et expériences dans le domaine et à échanger sur les problématiques archivistiques qu’ils traversent. J’organise, avec mon comité, des rencontres conviviales sous forme de 5 à 7 pour favoriser les discussions. De cette façon, nous contribuons à l’avancement du métier d’archivistes dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean.

Apport sur la carrière

Grâce à l’Association, je développe mes compétences en gestion de projets et en organisation. J’approfondis mes aptitudes professionnelles avec les formations et les activités de perfectionnement. Finalement, en m’impliquant au sein de l’AAQ, je bâtis mon nom en tant qu’archiviste.

Maude Leclerc